jeu. Déc 12th, 2019

Amérique du Sud-Colombie : Les Colombiens rejettent l’accord de paix avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc)

Contre toute attente, les Colombiens ont rejeté dimanche, de peu, la paix avec la guérilla des Farc, lors d’un référendum sur l’accord visant à mettre fin à 52 ans de conflit. Un camouflet pour le président Juan Manuel Santos.

Les Colombiens ont rejeté, dimanche 2 octobre, l’accord de paix avec les Farc, plongeant le pays dans l’incertitude et infligeant une défaite majeure au président Juan Manuel Santos. Cette victoire surprise du « non » douche les espoirs de la communauté internationale qui avait salué à l’unanimité, de la Maison Blanche au Vatican, la fin de 52 années de conflit armé.

Le « non » l’emporte avec 50,21 % des voix contre 49,78 % pour le « oui », selon les derniers résultats, portant sur la totalité des bulletins. La participation n’a été que de 37 %. Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur le pays, dimanche, y sont sans doute pour quelque chose.

Le cessez-le-feu maintenu

Malgré tout, le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) se sont empressés d’assurer qu’ils continueraient à poursuivre la paix. Le président colombien, Juan Manuel Santos, a ainsi reconnu sa défaite, tout en annonçant que le cessez-le-feu serait maintenu. Il rencontrera lundi les responsables politiques partisans du « non » et enverra à Cuba le chef des négociations pour discuter avec la direction des Farc.

(FRANCE24.FR)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.