Photo archives

L’enveloppe financière évaluée à près de 600 millions de centimes de dinars qui a été prévue en fin 2016 pour la réhabilitation du jardin public de la ville de Ain Oulmène a été retournée au trésor de la wilaya de Sétif pour « absence d’existence de documents administratifs» du dit projet.

Le responsable du contrôle financier aurait demandé au premier responsable de la commune de fournir les documents justificatifs fonciers pour avaliser cette dépense malheureusement ce dernier n’a pas pu fournir aucune preuve de possession des biens du jardin public.

A ce jour, aucune information n’a été donnée ou encore la suite réservée à ce dossier autrement dit à la régularisation administrative du jardin public par les responsables locaux de la commune.

Aujourd’hui, le jardin public est toujours abandonné et se trouve dans un état déplorable en fin de mandat des élus locaux.

 

1 Comment

  1. un fou furieux dit :

    tous les élus sont des incompétents ,mais ils sont là pour faire des affaires,comme les députés ,les sénateurs etc….

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer