Construit à la « va-vite » au début des années 70, « l’abattoir » de la ville de Ain Oulmène est dans un état lamentable,est en fait un hangar dépourvu de toutes les conditions de travail et d’hygiène non seulement pour les bouchers mais aussi pour les vétérinaires et pire aucun respect pour les bêtes ,égorgées dans des conditions atroces.

Cet abattoir est cerné par des habitations, dégageant des odeurs insupportables et nauséabondes attirant des milliers de moustiques, c’est la raison pour laquelle les résidents de ces habitations n’ouvrent plus les fenêtres et n’en peuvent plus et à en croire certaines sources ont saisi plusieurs fois  les autorités locales mais en vain.

Une décision donc de sa fermeture s’impose, motivée par les conditions d’abattage mais aussi par les conditions d’hygiène très souvent ignorées.

Il devrait être délocalisé par l’APC sortante,mais faute de moyens financiers pour la restauration du centre vétérinaire abandonné depuis plus de quinze années a empêché sa délocalisation.

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Lundi 12 novembre 2018 Le journaliste Saïd Chitour, emprisonné sans procès depuis juin 2017, a été libéré ce dimanche 11...

Fermer