Selon l'APS ,des stations de péage situées sur le tronçon Ouest de l’autoroute Est-Ouest seront réceptionnées fin octobre prochain.

Après le massacre sans précèdent des pins centenaires du plus vieux jardin public de la ville de Ain Oulmène, les élus avaient annoncé, il y  a quelques mois, qu’ un projet portant sur la réhabilitation du jardin public, pour lequel une enveloppe financière de l’ordre de 6 millions de  dinars a été demandée afin de le réhabiliter qui,finalement aurait été refusée.

Cet espace était,un fleuron où les habitants venaient y goûter un peu la nature.

Il était une bouffée d’oxygène pour les habitants de la ville de Ain Oulmène qui manque cruellement d’espaces verts.

Jadis, les vieilles personnes, les retraités, les jeunes et les moins jeunes y trouvaient un immense plaisir pour se reposer.

Cet espace a été bétonné dans les années 80 vous rappelle-t-on par une buvette, un jet d’eau, devenu un dépôt d’ordures ,bordé au Nord et au Sud par des baraques qui ne servent absolument à rien .

Aujourd’hui cet espace est « victime » de l’incurie humaine qui l’a travesti en un endroit insalubre, devenu « jarda » comme le qualifie la langue des colonisateurs du 7ème siècle.

Un autre espace est abandonné aussi à quelques mètres seulement au Sud du jardin public.

A quand la réhabilitation des seuls endroits verdoyants de la ville ???

Il est souhaitable que toutes les baraques ( kiosques, cafétéria, vendeur des brochettes et autres baraques) soient démolies .

Rendre à César ce qui appartenait à César.

A moins qu’on songerait à autre chose…

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Plusieurs axes routiers sont coupés ce matin à la circulation routière Ouled Si Ahmed (Ain Oulmène) et au Nord du chef-lieu de Sétif

Plusieurs axes routiers sont coupés ce matin à la circulation routière au Sud-Ouest de la ville de Ain Oulmène à...

Fermer