A quelques jours de la fête de l’Aid-Es-Séghir, tous les magasins de vêtements et de chaussures sont pris d’assaut

A quelques jours de l’Aid Es Séghir,la ruée vers les magasins d’habillement et de chaussures pour enfants a commencé.

Toutes les rues commerciales de la ville de Ain-Oulmène envahies en début de soirée en ces derniers jours de Ramadan par des femmes en majorité , accompagnées le plus souvent par des enfants.

Tout est cher, inabordable, un million de centimes (10.000 DA) pour habiller un petit enfant pour l’Aid a-t-on constaté sur place dans l’ensemble des magasins.

Les prix ont flambé en début de la seconde quinzaine de Ramadan , les pères de famille « pris au cou » optent le plus souvent pour l’achat seulement d’un seul article d’habillement et une paire de chaussures pour chaque enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :