Iran : 29 personnes ont été tuées par des hommes qui ont ouvert le feu sur un défilé commémorant le début de la guerre Iran-Irak dans la ville d’Ahvaz.

La persistante crise de l’eau continue de sévir dans la commune de Ain Oulmène ,un véritable casse-tête chinois et rien n’a changé depuis les promesses des autorités.

Selon une source digne de foi, l’Algérienne des eaux (ADE) vient de réaliser 3 forages inscrits au lieu dit Sekrine dans le cadre du « plan d’urgence », en vue de pallier au manque d’eau mais reste l’équipement de ces forages qui tarde à venir.

Un autre problème est survenu dit-on lié au dispatching de Kherzète Youcef (Ouest de Ain Azel) qui se fait manuellement qui devrait être géré par les communes de Ain Oulmène,Salah Bey et Bir Haddada et chacun tire la couverture de son côté au grand dam des habitants de ces communes.

Aujourd’hui la distribution d’eau potable n’est assurée que 3 heures tous les 3 jours et si rien ne sera fait dans les semaines à venir,les choses vont empirer durant la période estivale.

La situation de plus en plus critique au vu de cette crise qui s’est installée depuis près deux décennies en attendant le projet de raccordement d’eau potable à partir du barrage d’El Maouane (Nord-Ouest de Sétif) vers Ain Oulmène et Salah Bey qui devrait être livré en fin 2017 accuse un grand retard et sa livraison serait différé en fin 2019.

Les habitants continuent à se débrouiller comme ils peuvent en achetant de l’eau à 800 DA le camion-citerne sans tenir de l’hygiène de ces citernes.

Le cauchemar continue…

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Un grave accident fait 3 morts à Theniyate E’rrihe à 3 kilomètres à l’Ouest de la ville de Ain Oulmène

Un grave accident de la route s’est produit dans la journée de ce mercredi sur la route menant à Ouled...

Fermer