Photo prise le 17-07-2018 sur le périphérique Nord de la ville de Ain Oulmène

Le danger ne vient pas seulement des voitures et camions, de l’insuffisance de panneaux de signalisation, du non respect du code la route ou encore du mauvais état des routes mais il peut être provoqué du « ciel » comme le montre cette photo prise sur le périphérique Nord de la ville de Ain Oulmène.

Une cinquantième de lampadaires de candélabres constate-t-on entre Sétif-El Eulma,Sétif et l’aéroport du 8 mai 1945 de Sétif et de Sétif-Mezloug présentent un réel danger permanent pour les automobilistes et ceux ,empruntant les « routes dotées d’éclairage ».

En fait , les lampadaires pesant chacun près de 5 kilogrammes sont accrochés par leurs parties électriques et le danger est étroitement lié à la résistance de ces fils qui, visiblement pourraient lâcher à tout moment et pouvant provoquer des accidents mortels.

Compte tenu de ce qui précède,les services de maintenance de l’APC et des ponts et chaussées devraient veiller en permanence au bon état des routes et aussi des candélabres et lampadaires.

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer