Fibre optique:La ministre de la poste, des télécommunications, des technologies et du numériques, Houda Feraoun promet aux algériens une amélioration dans le débit d’internet d’ici la fin de l’année en raccordant deux nouveaux câbles sous marins.

De nombreux projets importants de la commune de Ain Oulmène n’ont pas été encore livré à ce jour, notamment le siège de la recette des impôts,le siège de l’annexe de l’état civil sis près de l’APC, les châteaux d’eau de 20000 mètres cube chacun,le transfert d’eau du barrage d’El Maouane vers Ain Oulmène et l’irrigation du périmètre de Guellal (Région Nord de Ain Oulmène).

On ne soucie pas des délais de réalisation, ni de l’actualisation des prix ni de la révision des prix

Ces projets accusent de grands retards, les uns pour des raisons financières et les autres seraient pour des « raisons techniques ».

À l’image du projet du siège de l’annexe de l’état civil lancé en début de l’année 2013 initialement attribué à une entreprise, pour des « raisons obscures » ce projet a été repris par une autre entreprise mais à ce jour le chantier continue à avancer à « petits pas » dont le taux de réalisation  est à peu près de 90%.

Même taux de réalisation du siège des recettes des impôts peine à voir le jour, les deux réservoirs d’eau dont la capacité de 20000 mètres cube chacun et le transfert semblent accuser un retard de plus de deux années malgré la dernière visite du ministre du secteur dans la wilaya.

En revanche le projet du siège de la Banque de l’Agriculture et du Développement Rural (BADR) semble bien avancé et pourrait être inauguré le 8 mai prochain,

D’autres projets du crédit populaire d’Algérie (CPA) et de la banque des agriculteurs sont stand-by par un manque de financement dont le choix de l’assiette des deux terrains a été effectué depuis plus cinq années respectivement à coté du parc de la commune et l’autre l’entrée de la ville prés des 400 logements et seraient en phase d’études.

Comment se fait-il que des banques ne peuvent pas investir ???

Le CPA est domicilié depuis plus de plus deux décennies dans de l’ex siège première mairie construite en 1933,une architecture mauresque bien située mais « l’occupant » ne fait aucun effort pour préserver cet édifice qui a déjà subi des transformations qui ne cadrent pas avec ce style, qui commence à se dégrader et son espace vert laissé à l’abandon.

Tags

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Un autre massacre à la tronçonneuse,la saga continue quant aux arbustes « sans défense » plantés récemment sont la cible des passants

Au passage devant les arbres, des jeunes et moins jeunes, cassaient les branches ou tiraient les feuilles, Feu mon père...

Fermer