Ain Oulmène (Sétif) : Le déficit en eau potable demeure malgré la mise en service des forages d’El Kerma et Cherchoura

Malgré la mise en service des forages d’El Kerma et Cherchoura « renforçant en urgence » l’alimentation en eau potable de la ville de Ain Oulmène (Sétif) touchant près 80.000 habitants et les habitants de cette ville continuent de souffrir le martyre et ne sont approvisionnés encore que 2 heures tous les 4 jours.

Face à cette situation, les habitants de la commune de Ain Oulmène doivent « patienter » encore deux années ou plus et la disponibilité de l´eau est tributaire de la mise en service de la distribution de l´eau à partir du barrage d’El Maouane (Nord-Ouest) de Sétif .

La livraison de ce projet devrait être livré en 2016 mais les travaux semblent accuser un grand retard.

Selon les services de l’Algérienne des eaux (ADE), ce « grand projet » mettra fin à la problématique de l´eau dans les communes Sud du chef-lieu de Sétif.

Affaire à suivre, le cauchemar continu en ces jours de Ramadan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :