5 avril 2020

Ain Oulmène-Taditions : De la Mbardja sans printemps,il s’annonce sec et pourrait être très chaud

Le printemps que connaît la région de Ain Oulmène cette année est l’un des plus secs depuis plusieurs décennies, les paysans sont très inquiets après les pluies abondantes en automne.

Un manque flagrant en matière de pluviométrie se fait sentir depuis novembre de l’année écoulée et se répercutera sensiblement sur les récoltes et sur la disponibilité d’eau potable dans les robinets.

Le temps s’est adouci cet hiver et le soleil continue de briller en ce début du printemps avec un taux de précipitation quasi-nul à ce jour, que des pluies seraient annoncées dans les jours qui viennent.

Nonobstant la sècheresse et le manque de verdure, les familles ont célébré le premier du jour du printemps ce vendredi 28 février , un évènement où l‘on prépare La Mardja ,un gâteau à base de dattes écrasées et de semoule offert aux enfants dans un tout petit couffin d’alfa ; aujourd’hui il est importé de Chine.

%d blogueurs aiment cette page :