La ville de Ain-Oulmène avait vécu plusieurs manifestations vous rappelle-t-on en 2014, à cause de listes d’attribution de logements,accuse un grand déficit de logements depuis des décennies et plus 5000 demandes de logements seraient enregistrées dit-on auprès des services de la Daira de Ain-Oulmène.

Cette ville vit une crise de logements sans précédent et le nombre de logements attribués jusque-là est insignifiant par rapport aux demandes qui ne cessent de s’accroître chaque année.

Selon l’agence nationale de l’aménagement et du développement de logement (AADL) de la Wilaya de Sétif,pas moins de 16.666 dossiers de postulants à un logement dans le cadre de la formule location-vente ont été acceptés,24.097 dossiers ont été déposés dans le cadre du programme AADL-2 attribué à la wilaya de Sétif, fort de 10.000 unités entre appartements F3 et F4.

Et selon cette même agence, au total,14.398 souscripteurs ont retiré, jusqu’à présent, les ordres de versement de la première tranche équivalant à 10 % de la valeur globale du logement.

Par ailleurs, l’agence nationale de l’aménagement et du développement de logement (AADL) de la Wilaya de Sétif aurait programmé 1000 logements pour Ain-Oulmène et aurait demandé à l’assemblée populaire communale (APC) de designer une assiette de terrain pour le projet de réalisation de 1000 logements.

A cet effet, à l’assemblée populaire communale (APC) de Ain-Oulmène aurait refusé de programmer la sortie de la commission de choix de terrain faisant allusion au bras de fer entre l’APC et le Chef de Daira de Ain-Oulmène, le Wali du Chef lieu de Sétif étant « informé » de ce différend entre ces deux « protagonistes », un déplacement du Wali est attendu dit-on dans les jours qui viennent.

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.