Une dimension internationale,

A 17 ans, il étudie la direction d’orchestre aux conservatoires de Marseille puis de Paris et de Copenhague.

Sa double culture, sa licence en musicologie enrichissent sa sensibilité et lui permettent de s’intéresser à des musiques émanant d’autres aires culturelles.

Sa rencontre avec Valery Gergiev, dont il a été le chef d’orchestre-assistant durant trois ans, à Saint-Pétersbourg, Rotterdam et New-York, lui a permis de devenir l’héritier d’une grande tradition musicale et d’évoluer dans un milieu artistique de haut niveau.
Il est régulièrement invité à diriger de nombreuses formations réputées, en France comme à l’étranger.
Un bâtisseur Ambassadeur infatigable du rapprochement des cultures par la musique, Amine Kouider est actuellement
– directeur artistique du Chœur et Orchestre Philharmonique International qu’il a fondé en 1997
– directeur artistique de l’Orchestre Symphonique Algérie-France fondé en 2012
– directeur artistique de l’Orchestre Symphonique National d’Algérie.

Un passionné

Violoniste talentueux, il joue aussi du piano, de la mandole, et du luth. Son engagement l’a amené à diriger de nombreux concerts à but non lucratif et humanitaires, ce qui lui a valu d’être nommé artiste de l’UNESCO pour la paix.
(http://www.lechoeurcpi.fr/)

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer