Après le prix de l’ail à 1400 DA le kilogramme, la banane, a atteint aussi un record sans précédent, se vend entre 600 à 750 DA le kilogramme.

Cette hausse jamais égalée est due à la récente note de la banque d’Algérie instruisant à la « suspension des domiciliations bancaires » des opérations d’importations des agrumes et légumes frais.

Alors que d’autres importations sont encore autorisées, d’articles, de cosmétiques d’industries manufacturées, coutent à l’état plusieurs dizaines  milliards dollars, marchandises « appelées communément » par les services bancaires et douaniers «  produits à la revente »

Une aubaine pour les Trabendistes (contrebandiers) qui se réjouissent de cette décision irréfléchie, importent frauduleusement la banane de Tunisie, qui est cédée vous rappelle-t-on sur les étals des marchés tunisiens à 3DT (Dinar tunisien) soit l’équivalent de 250 DA le kilogramme.

Ainsi cette instruction vient booster les activités de la contrebande qui ne cesse de prendre de l’ampleur au niveau des frontières.

Pour une fois, les algériens se sont mis d’accord via les réseaux sociaux pour protester contre l’inflation inédite en appelant au boycott de la banane.

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer