Algérie:Arrestation arbitraire d’un jeune militant à El-Eulma

Le jeune qui a « agressé » cette semaine le Président de l’APC d’El Eulma dans son bureau,ville située à 27 kilomètres à l’Est de Sétif a été immédiatement,arrêté par les services de la sécurité de la ville et mis en prison,sans avoir été entendu par le juge d’instruction.

Il serait un opposant actif au quatrième mandat et militant d’un « parti politique ».

Le jeune homme a nié les faits et se défend d’avoir parlé seulement à « haute voix » et avec les gestes.

C’est un coup dur,à la liberté d’expression et la garantie des droits constitutionnels en ces derniers jours de la présidentielle du 17 avril .

On n’a pas encore vu ces « candidats à la présidentielle » consacrer leur projet sur l’indépendance de la justice,la principale clef de la réussite d’un état de droit.

 

2 thoughts on “Algérie:Arrestation arbitraire d’un jeune militant à El-Eulma

  1. c’est clair,net et précis !!!
    j’ai mis entre guillemets « agressé ».
    chez nous, le responsable a toujours raison et la suite tu la connais.
    Merci pour le message.
    A+++

  2. Bonjour,

    Je ne comprends pas, vous dites: »Le jeune qui a *agressé* cette semaine le Président de l’APC d’El Eulma dans son bureau…. » Et puis vous dites « ..C’est un coup dur,à la liberté d’expression et la garantie des droits constitutionnels … ». N’importe où dans le monde, « agresser » n’est un droit constitutionnel….

    Merci.
    Logique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :