Iran : 29 personnes ont été tuées par des hommes qui ont ouvert le feu sur un défilé commémorant le début de la guerre Iran-Irak dans la ville d’Ahvaz.

Archives du blog

Cette année la rentrée scolaire 2018-2019 a été marquée par le surnombre inquiétant d’élèves par classe au niveau des lycées Lakhdar Belmadani,Blilita Larbi et Khellaf de la ville de Aun Oulmène.

Et ce n’est pas le manque d’enseignants qui a en effet eu des répercussions sur la répartition des classes mais par la fermeture précipitée et irréfléchie du lycée Benouioua Abdelkader sis à la cité des 400 logements de la ville.

A en croire une certaine source, le nombre d’élèves par classe serait de plus 40 dans ces derniers ce qui générerait sans doute l’échec scolaire.

A cet effet, des mesures urgentes devront être prises rapidement par exemple,ouvrir des salles de classes au niveau de certaines écoles primaires « non surpeuplées ».

Aujourd’hui la citation « Quand le bâtiment va, tout va » n’est pas tout d’actualité .

Il est plus objectif de dire « Quand l’éducation va bien, tout va… »

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Plusieurs écoles vétustes ont besoin d’être rénovées avant la période hivernale de la commune de Ain Oulmène

C’est par hasard que je me trouvais le jour de la rentrée scolaire dans une école primaire du centre de...

Fermer