Diabète:Le groupe pharmaceutique Sanofi va miser jusqu’à 925 millions de $ sur un nouveau mode d’administration de l’insuline

Diabète : Sanofi se lance dans l’insuline à inhaler

Le groupe pharmaceutique français Sanofi va miser jusqu’à 925 millions de dollars sur un nouveau mode d’administration de l’insuline.

Le français Sanofi va miser jusqu’à 925 millions de dollars sur un nouveau mode d’administration de l’insuline : l’insuline à inhaler, qu’il devrait être seul à commercialiser. Sanofi a acquis la licence de ce produit, appelé Afrezza, auprès de la société de biotechnologie américaine MannKind Corporation, ont indiqué les deux entreprises dans un communiqué commun.

L’accord porte sur la poudre Afrezza avec son petit inhalateur.

Le groupe français sera responsable du développement, des aspects réglementaires et de la commercialisation du produit, tandis que MannKind en assurera la fabrication dans son usine de Danbury (Connecticut). Afrezza a obtenu en juin le feu vert de la FDA, l’agence de santé américaine, et le lancement du produit aux États-Unis est prévu au premier trimestre 2015.

Sanofi va verser à MannKind un paiement initial de 150 millions de dollars, et ensuite des versements, en fonction d’étapes liées au développement et aux ventes, pouvant atteindre 775 millions de dollars, soit au total un maximum de 925 millions de dollars (environ 690 millions d’euros). Les revenus seront partagés entre Sanofi et MannKind à raison de 65 %/35 %.

Concurrence

Sanofi a en outre accepté d’avancer à MannKind jusqu’à 175 millions de dollars, correspondant à sa part des dépenses. Le groupe français a souligné que ce nouveau produit venait compléter sa gamme de solutions pour le diabète, qui comprend des médicaments ainsi que des dispositifs pour leur administration et la surveillance de la glycémie.

Le diabète est l’un des grands axes de développement de Sanofi, dont l’insuline Lantus était au premier semestre 2014 le premier médicament, avec des ventes de 3 milliards d’euros, dont près des deux tiers aux États-Unis. Sanofi devrait être le seul à commercialiser ce type d’insuline.

Son concurrent américain Pfizer avait mis fin en octobre 2007 à la commercialisation de l’insuline inhalée Exubera, révélant par la suite qu’il avait observé une augmentation des cas de cancer du poumon chez des patients anciens fumeurs.

(AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :