Al-Azhar, l’une des plus prestigieuses institutions de l’islam sunnite basée en Egypte, a appelé à «tuer et crucifier» les «terroristes» du groupe Etat islamique (EI), après l’exécution mardi d’un pilote jordanien brûlé vif par cette organisation jihadiste.

L’EI, qui sévit en Irak et en Syrie, a diffusé mardi une vidéo présentée comme l’exécution du pilote de guerre jordanien, capturé en décembre et brûlé vif dans une cage, un acte qui a provoqué l’indignation de la communauté internationale.

Le grand Imam d’Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayeb, a «vivement condamné (…) cet acte terroriste lâche, qui nécessite la punition prévue dans le Coran pour ces agresseurs corrompus qui combattent Dieu et son prophète: la mort, la crucifixion ou l’amputation de leurs mains et de leurs pieds» d’après un communiqué d’Al-Azhar rendu public dans la nuit de mardi à mercredi.

La Jordanie a pendu mercredi deux jihadistes irakiens dont une femme condamnés à mort depuis des années après avoir promis de venger l’exécution de son pilote.

(AFP)

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 12 octobre 2018 Plusieurs tombes du cimetière de Mesra à Mostaganem, ont été profanées dont celle du père de...

Fermer