Elections locales du 23 novembre 2017 : Début de la campagne électorale de la commune de Ain Oulmène

Ce n’est que le début de la campagne électorale lancée il y a quelques jours des élections communales et de wilaya, où plusieurs dizaines de candidats issus de chaque « parti politique », en lice pour le renouvellement de l’assemblée populaire communale (APC) de Ain Oulmène et l’assemblée populaire de wilaya de Sétif (APW).

Au quatrième jour, les affreux panneaux d’affichage prévus pour les affiches des listes des candidats sont presque vides, les jours à venir vont certainement être plus « chauds » pour ces candidats, des « troubadours muets 2.0 » vendeurs de rêve.

Quatrième jour de la campagne à Ain Oulmène comme si de rien n’était

Même constat sur les rues de la ville où sont implantés ces fameux et drôles panneaux d’affichage étaient restés encore vides depuis le lancement de la campagne.

Des affiches de listes de candidats de divers partis politiques sont collées sur les poteaux électriques, sur les murs des bâtiments, prés des mosquées, des bureaux de poste, des assurances, de la SONELGAZ  et des banques ,une anarchie qui ne dit pas son nom boostée par ces partis sensés donner l’exemple et se conformer à la loi.

Tous les moyens sont bons pour drainer les électeurs, l’appétit vient en sirotant un thé avec des cacahuètes

Pour apporter l’eau au moulin, des locaux d’accueil improvisés placardés eux aussi d’affiches sont ouverts, loués par ces partis pour une dizaine de millions de centimes de dinars pendant les 25 jours de cette campagne, dans certains « on sert du thé, des cacahouètes et des bonbons ».

Ils iront voter

Apparemment tout le monde semble désintéressé, mais à la fin ils changeront d’avis et iront voter selon un passant désespéré : « Tout ce que je sais, c’est que la situation ne va pas changer et comme d’habitude les futurs élus ne vont pas m’octroyer un logement que j’attends depuis une dizaine d’années, feront des affaires pour eux, pour leurs proches sachant que chaque candidat ait sa tribu sous une couverture islamique ou conservatrice ce qui laisse prédire que les électeurs iront certainement voter .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :