La culture de dépistage est quasi absente dans notre société, surtout pour la maladie du sida, à cela s’ajoutent : le déni, l’incrimination de la femme, la honte…des obstacles majeurs pour les associations de lutte contre le sida.

Le but de l’association Solidarité Aids, une des associations de lutte contre le sida est justement de parvenir enfin à faire développer les mentalités, mais c’est un « travail de tous les jours, nous avons même eu affaire à des cas de divorce abusif, par exemple » cite Boufenissa Ahcène, président de l’association nationale de prévention et de lutte contre le sida, lors du forum d’El Moudjahid.

Pourtant, pour le cas du sida contracté sexuellement au sein du couple: « il est impossible scientifiquement de déterminer le premier à avoir contaminé cette maladie» précise Fatma Zohra Zemit, infectiologue au sein de l’hôpital El Kettar d’Alger.

«Le sida est un problème de santé, ni plus ni moins » a déclaré A.Boufenissa, en marge de la conférence tenue au forum d’El Moudjahid qui a eu lieu le 30 novembre de chaque année, à la veille du 1er décembre, journée internationale de lutte contre le sida. Mieux encore, « le sida n’est pas une maladie contagieuse mais infectieuse » insiste l’infectiologue.

Pour le conférencier, pour cause des préjugés, il est difficile voire impossible de soutenir un patient atteint de sida psychologiquement et socialement parce que sa famille ne s’associe pas à son problème de santé, par exemple.

L’Algérie compte plus de 7000 cas de patients séropositifs. Hélas, le chiffre est loin d’être réel car encore une fois l’absence de la culture de dépistage pour cause du poids des mentalités est un fait omniprésent das notre société.

L’Algérie a enregistré 100 cas du sida en 2015 100 cas enregistrés en 2015 contre 73 cas enregistrés en 2014, la prévalence de la maladie en Algérie demeure faible. Elle est de moins de 1 %.

L’Algérie compte 1632 cas de sida et plus de 7000 cas de séropositifs, « La maladie est tout de même en progression » prévient l’infectiologue F.Zohra Zemit. Désormais la maladie du sida est une maladie autochtone car se transmet en Algérie.

« Rien avoir avec les étrangers : subsahariens ou autres » précise le médecin de l’hôpital El Kettar.
(Hamida Mechaï,El Watan du 30-11-2015)

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Mercredi 17 octobre 2018 Le 17 octobre 1961, des Algériens ont été massacrés à Paris cela fait 57 ans et...

Fermer