La campagne électorale des législatives du 04 mai prochain bat son plein en ces jours tandis que les prix des fruits et légumes, ne cessent de grimper.

A moins de deux mois de Ramadan ,aujourd’hui la pomme de terre est cédée à 100 DA le Kg au marché de la ville de Ain Oulmène(Sétif), le marché d’El Gasriya ,le plus prisé de la ville,les haricots verts à 250 DA le Kg,le chou-fleur à 140 DA le Kg,la tomate entre 140 et 160 DA et le piment entre  140 et 160 DA le Kg.

Une envolée des prix jamais égalée en ces jours de « douceur » ,pour ce qui est des fruits, inutile de penser au « dessert », la pomme à 750 à 900 DA et la banane à 600 à 750 DA.

Les ménages se rabattent donc sur la limonade, de l’eau sucrée bourrée d’acide citrique, les algériens sont devenus avec la force des choses les plus grands consommateurs de la planète  de Gazouze (boissons gazeuses).

Des milliers de marque de Gazouze pullulent dans  les magasins et les supérettes, un bon créneau pour ces pseudos- investisseurs, l’eau et le sucre subventionnés et ça  rapporte gros !!!

Devant cette inflation sans précédent,les pouvoirs publics « rassurent », mais la réalité est tout autre, la mercuriale donne du vertige au consommateur.

Jusqu’où ira cette inflation ???

Beaucoup de gens  se demandent où est l’Etat, d’autres ironisent « ils sont occupés par les élections »

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer