Les pharmaciens d’officine de la ville de Ain Oulmène travaillent les week-end, les jours féries et tard la nuit piétinant les modalités d’organisation sans se soucier des directives de la direction de la santé et de la population (DSP) de la wilaya de Sétif.

Pharmacies d’officine ou épiceries ???

Une anarchie qui ne dit pas son nom dans l’organisation de ces pharmacies, pour l’ensemble des habitants, ces pharmacies sont des épiceries, « on a affaire avec des vendeurs et le pharmacien est toujours absent ».

Par ailleurs, la directrice de la santé et de la population de la wilaya de Sétif ni ses prédécesseurs n’ont pu appliquer la loi et tout le monde est au courant que cette situation anarchique qui perdure depuis plusieurs années.

La DSP impuissante et silence radio du conseil de l’ordre des pharmaciens ???

Contrairement à d’autres officines de pharmacie dans la wilaya à l’instar de la ville d’El Eulma n’assurent plus, les permanences des week-end, les gardes de nuit et des jours fériés pourtant toutes les pharmacies d’officine de la wilaya  reçoivent régulièrement de la DSP les plannings de garde fixant les horaires d’ouverture et de fermeture, conformément aux dispositions réglementaires de fonctionnement mais malheureusement ne sont jamais pas appliqués et aucune sanction n’est infligée aux contrevenants.

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer