CHARLATANISME 2.0 : Le lait et l’urine de la femelle du dromadaire cédés respectivement à 800 et 400 DA le litre à Ain Oulmène et à Sétif

Après le traitement miracle « RAHMATE RABI » contre le diabète, beaucoup d’algériens y croient encore au « père Noël » , s’arrêtent sur le bord de la route, se mettent à acheter du lait et de l’urine de femelle du dromadaire cédés respectivement à 800 et 400 DA le litre auprès des Khaimas (tentes) dressées à la sortie Sud de Sétif et prés des salins de Guellal (Ain Oulmène).

Pour eux, ce sont des produits miracles ayant des vertus surprenantes et pensent trouver dans ces derniers la solution miracle aux remèdes de maladies incurables.

Les propriétaires de ces femelles de dromadaires ont l’esprit très commercial ,s’accrochent comme des sangsues  aux passagers avec des « salamalecs » leur affirmant la Grande Baraka prophétique de ces produits qui, ayant guéri des milliers de malades.

Silence radio chez nous, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a émis une note d’alerte, recommandant aux citoyens notamment arabes d’éviter de  boire du lait cru et de l’urine de femelle de dromadaire ou de chamelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :