Les travaux du nouveau stade de 50.000 places de Sétif seront lancés au début de 2015 selon le ministre des Sports

SETIF- Les travaux du nouveau stade de 50.000 places de Sétif seront lancés « au début de l’année 2015 », a déclaré le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, jeudi, sur le site de ce projet.

Les études techniques relatives à cette nouvelle enceinte sportive seront finalisées dans « 15 jours », a ajouté le ministre au cours d’une visite de travail à Sétif.

Ce stade, dont la conception a pris en compte les normes de la FIFA en matière de terrain, d’éclairage, de sécurité, d’accès et d’emplacements pour les médias, s’étendra, avec ses différentes annexes (structure d’hébergement de 200 lits, restaurant, salle de conférences, parking de 7.000 places), sur une superficie de 75 hectares.

Les responsables locaux concernés ont souligné, lors de la présentation du projet au ministre, que le stade de 50.000 places « à livrer au bout d’un délai de 36 mois », constituera, en fait, un « écrin » au coeur d’une vaste pôle sportif de 200 hectares comprenant, outre deux terrains de réplique dont un sera entouré d’une piste d’athlétisme, un hypermarché, trois hôtels, un parc aquatique et une salle de spectacles.

M. Mohamed Tahmi a indiqué qu’une commission de wilaya présidée par le chef de l’exécutif local sera chargée du suivi de cet immense chantier devant être ouvert dès le début de l’année prochaine sur les deux tiers de la superficie de 75 hectares consacrée au stade.

L’ensemble des structures composant ce méga-pôle sportif et de loisirs sera lancé en travaux lorsque les travaux de construction du stade auront atteint un taux d’avancement de 60 pour cent, a-t-on indiqué.

Le ministre a insisté sur une parfaite synchronisation et une coordination sans faille avec les secteurs concernés par la réalisation d’autres équipements et infrastructures dans le voisinage du pôle, comme la gare multimodale et le tramway.

Situé non loin de la commune d’Ouled Saber, à moins de 7 km à l’est de Sétif, le nouveau stade de Sétif sera desservi par deux importants axes routiers situés dans sa proximité immédiate, en l’occurrence l’autoroute Est-ouest et la route nationale (RN) n° 5 (Alger-Constantine).

M. Tahmi, faisant part de sa « fierté » et de sa « satisfaction » devant le type de réalisations de niveau mondial, à même de donner une nouvelle impulsion au sport de performance en Algérie, a nié, au cours d’un point de presse, tout retard dans le lancement de ce projet qui a « fait l’objet d’une réunion au niveau central en 2014 pour être aussitôt lancé en étude ».

Le nouveau stade de Sétif fait partie de onze (11) infrastructures de ce type en Algérie, pour lesquelles toutes les dispositions ont été prises en matière de foncier et de financement, a également souligné le ministre des Sports.

Répondant à une question relative au professionnalisme dans le football, M. Tahmi, rappelant que des textes réglementaires liés à cette question seront prochainement promulgués, a considéré que statut (le professionnalisme) requiert un travail de « longue haleine ».

Les clubs doivent, a-t-il ajouté, évoluer dans tous les domaines en fonction de l’évolution des moyens infrastructurels que l’Etat s’emploie à mettre à leur disposition.

Le ministre des Sports a clôturé sa visite à l’Ecole nationale des sports olympiques où il a inspecté les travaux de réalisation de la piscine olympique couverte devant être livrée en novembre prochain.

Il a également assisté à une cérémonie au cours de laquelle le contrat de sponsoring liant le club de l’ES Sétif à l’entreprise privée Faderco a été renouvelé.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :