jeu. Nov 21st, 2019

Pollution sonore : L’incivisme se diversifie et gagne du terrain de plus en plus dans nos villes

Un nouveau phénomène est apparu ces dernières années est celui de la pollution sonore qui tend à s’installer au niveau de nos villes sans que les « services concernés » bougent le petit doigt.

Klaxon ,pétards et feux d’artifices

Il s’agit en fait de motocycles « Made in China », ces engins bruyants dépourvus de pot d’échappement, conduits par des jeunes en folie sillonnent les rues de la ville de Ain Oulmène notamment dans les cortèges de mariage.

A une heure tardive, le silence est brisé par les feux d’artifices, par les pétards, par les bruits de motos et le klaxon de voitures.

Les automobilistes et les motocyclistes font leur  parade dans les cortèges, « heureux en exhibant leur incivisme » en vrombissant au maximum leur moteur et en usant au maximum leur klaxon.

Ateliers en plein centre de la ville et dans les cités résidentielles

Par ailleurs, certaines habitations du centre ville et des cités résidentielles sont transformées en douceur en ateliers mécanique, de soudure,de menuiserie, de tôlerie et de ferronnerie au grand dam des résidents qui se plaignent des nuisances sonores provenant de ces derniers qui devraient être délocalisés en zone d’activité industrielle.

Et pourtant la réglementation existe

La réglementation existe contre les nuisances sonores pour limiter les niveaux sonores « permis » de jour comme de nuit dans les zones d’habitation, dans les quartiers et dans les lieux publics ou privés mais malheureusement, elle n’est jamais appliquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.