Selon l'APS ,des stations de péage situées sur le tronçon Ouest de l’autoroute Est-Ouest seront réceptionnées fin octobre prochain.

Un projet de film documentaire sur Feu Cheikh El Hadi LAIDOUDI est en préparation par une société privée de multimédia sise à Béjaia, dirigé par M.R scénariste et originaire de la région de Ain-Oulmène.

Grâce au site ,Les Nouvelles de Ain-Oulmène et au blog de Colbert Hier,Ain-Oulmène Aujourd’hui, « que j’ai pu recueillir des documents inédits dit-il »  et qui me permettront sans doute d’enrichir ce projet en hommage à Feu Cheikh El Hadi LAIDOUDI ex imam de la première mosquée avant l’indépendance.

Ce projet de film documentaire sera vraisemblablement un « signe de reconnaissance » à cet grand homme de tolérance hors pair.

Le tournage de ce film documentaire aura lieu en Algérie et notamment à Ain-Oulmene , où celui-ci a passé toute sa vie .
Selon son initiateur,ce dernier sera publié dans tous les réseaux sociaux et diffusé dans toutes les chaines algériennes de télévision.

 

8 Comments

  1. Amel Haddad dit :

    bonsoir,
    je vous remercie d’avoir pensé a cet homme qu’est mon grand père . je n’ai pas eu la joie de le connaitre mais ce n’est qu’a travers ma mère et ces quelques livres qu’il a laisser et que j’ai lu que j’ai pu le connaitre. c’est un homme de foi, de sagesse et de culte .
    je vous encourage a réaliser ce documentaire qui sera pour nous un grand honneur .

    • A M à Amel Haddad dit :

      Bonjour
      Merci le commentaire,
      Feu Cheikh El Hadi était avant tout un homme de tolérance,très discret et toute le monde le respectait.
      Merci également pour la visite du site.
      A+++

  2. HAMZAOUI-MOKRANI Dahbia dit :

    Bonjour,

    Je suis la petite fille du Feu Cheikh El Hadi LAIDOUDI rahmatou Allah 3alayh.
    Je tiens à vous remercier et vous encourager pour ce genre d’initiatives.
    Résidant à Béjaia, je serai ravie de suivre l’évolution de votre documentaire et d’y contribuer.

    Merci et bonne continuation.

  3. A M à Guehria Achoura-Nassima dit :

    Bonjour
    Merci pour le commentaire et merci également pour la visite de mon site.
    Pour ton information,le « chargé » de réaliser ce documentaire m’a informé il y a quelque mois que ce projet est en cours et si toutefois il aurait besoin d’informations je te fais signe.
    A+++

  4. Guehria Achoura-Nassima dit :

    C’est une bonne initiative que je souhaite encourager car je suis la fille du frère aîné de Cheikh El Hadi (Rahimaou Allah) et qui était lui-même Imam dans plusieurs mosquées de Constantine. Je voudrais apporter mes témoignages comme nièce de Cheikh si El-Hadi. Merci de me contacter.

  5. نورالدين dit :

    هذا الشيخ الجليل كما أعرفه منذ سنةة1959 كان مداوما على الصلوات الخمسة, لايعي بالتنقل مشيا من منزله الكائن بحي بعيرة بعين ولمان على بعد حوالي كلم , كلما حل وقت الصلاة, كان يجتمع به العديد من أعيان عين ولمان وخاصة أولائك الذين تجمهم بالمرحوم الشيخ الهادي صداقة طويلة الأمد ومنهم والدي الذيى كان كل حديثه عن خصال الشيخ الهادي ذلك الرجل المتعفف القنوع براتبه الزهيد والمثابر والمتطوع بتقديم بما يسمى أنذاك ( الدرس ), حيث كنت من بين الذين تعلموا على يديه الحرف العربي والنحو والصرف , مما جعلنا نتمسك بالمسجد العتيق بالشارع الرئيسي لمدينة عين ولمان الذي كان يحوي قاعة للدرس, كما كان الشيخ يعظ المجتمعين به أمام المسجد بالتمسك بالتوحيد والموعظة الحسنة , وبالتسامح وفك النزاعات بين المتخاصمين بطرق لينة بكل هدوء ووقار , كان يتكلم ببطئ وبصوت فيه نوع من الحشمة والوقار دون أن يرفع رأسه
    رحم الله شيخنا
    إنه يذكرني بمسقط رأسي عين ولمان الذي يشدني إليه الحنين وأنا بعيد عن الأقرباء والأصدقاء .

    • A M à نورالدين dit :

      Bonjour
      Merci pour le commentaire et merci également pour ton témoignage de ce personnage hors pair de Ain-Oulmène.
      Excellente journée et à bientôt de te lire sur d’autres sujets.
      A+++

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Algérie-Santé : L’accès aux soins en Algérie, est devenu un vrai calvaire pour l’ensemble des algériens

L’accès aux soins en Algérie, est devenu un vrai calvaire pour les algériens, et pourtant les pouvoirs publics ne ratent...

Fermer