Répercussions de la chute du prix du pétrole : Les algériens paieront plus cher l’énergie éléctrique,le gaz et l’eau dans les prochains mois

Les citoyens algériens auront la « peur au ventre » lorsqu’ils recevront le mois prochain les quittances d’électricité et du gaz fournis par la société d’électricité et du gaz (SONELGAZ), seule détentrice du monopole de la production et de la distribution de  l’énergie électrique, quant au gaz est « produit » par la  société nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation, et la commercialisation des hydrocarbures  (SONATRACH) et distribué par SONELGAZ.

Il est attendu donc de fortes augmentations du prix du kilowatt/heure pour les consommateurs domestiques et industriels, l’Algérienne des eaux (ADE),seule et aussi détentrice du monopole de la production et de la distribution de l’eau ,est forcée à son tour aussi de « réajuster » le prix du mètre cube de l’or bleu jusque-là subventionné.

Les pouvoirs publics se justifient et précisent que cette augmentation est nécessaire pour lutter contre le gaspillage de l’eau,cachent la vérité sur ces « augmentations » qui sont dues indirectement à la chute du prix du baril pétrole de 150 à moins 25 dollars d’où notre économie est basée seulement sur les recettes du pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :