Salles de classe surchargées

Beaucoup de lycéens se plaignent déjà de la surcharge des salles de classe constatée juste après quelque jours de la rentrée scolaire.

La plupart des établissements sont surchargés et les classes de classe pleines rs avec parfois plus 46 élèves comme ce fût le cas des lycées de « Larbi Blilita et de Lakhdar Belmadani » de la ville de Ain-Oulmène.

La construction de nouveaux lycées dans les communes de la Daïra de Ain-Oulmène ou et l’extension des lycées sont devenues impératives et une nécessité notamment dans les lycées de Larbi Blilita et Lakhdar Belmadani offrant d’autant plus des assiettes de terrain consistantes laissées à l’abandon.

Il n’est plus possible d’étudier dans de telles conditions constatent les enseignants et disent consternés à chaque rentrée scolaire.

A la tutelle, on annonce que la rentrée scolaire 2013-2014 s’est déroulée dans de « bonnes conditions » dans l’ensemble du pays.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :