Les responsables de l’hydraulique locaux m’ont fait découvrir en cette belle journée de ce vendredi la station d’épuration de lagunage « biologique » sise à 2 kilomètres au Nord Est de la ville de Ain-Oulmène et à 33 kilomètres au Nord du chef lieu de la Wilaya de Sétif.

Selon le technicien de permanence sur place,cette station est dotée d’une capacité de 18 000 m3 par jour, prévue pour 150 000 habitants dont le coût du projet a coûté plus 135 milliards de centimes à l’état.

Ce grand projet d’envergure environnemental est prévu pour le traitement des eaux usées des communes de Ain-Oulmène,Salah-Bey,de la cité de Draâ El Miad et pour l’irrigation de plus 150 hectares de terres environnantes.

Sa superficie est de 7 hectares, mise en service vous rappelle-t-on en septembre 2013.
A l’heure actuelle de la visite,les équipements produisent près de 8000m3/jour d’eaux usées collectées de ces communes selon les indications de la salle de contrôle dotée de moyens sophistiqués.

Cet important investissement va sans doute conforter le développement urbain des communes de Ain-Oulmène et de Salah bey, tout en veillant à la préservation de l’environnement.

La maintenance de cet important équipement nécessite beaucoup d’argent et les pouvoirs publics devraient prévoir une enveloppe financière pour préserver ce bijou !!!

 

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer