Archives Google

Après le départ du seul radiologue de l’hôpital Mohammed Boudiaf de la ville de Ain-Oulmène ,située à 33 kilomètres au Sud du Chef-lieu de Sétif,les responsables de la Direction de la Santé et de la Population (DSP) de Sétif ont pris la décision il y a quelques mois d’affecter le scanner acquis à plusieurs milliards de centimes de dinars à un autre hôpital de la wilaya ou peut-être est stocké dans les magasins au grand dam des patients de la Daira.

Les patients contraints de se diriger vers les « cliniques privées » déboursant moyennant la somme faramineuse de plus 8000 DA par radio de scanner et pour une imagerie par résonance magnétique (IRM) plus 20000 DA très souvent « ces examens » ne sont pas à la portée de tous les patients.

La population locale mécontente s’indigne,réfute cette décision irresponsable,s’interroge comment on laisse des équipements très importants affectés « ailleurs » et silence radio chez les élus et les autorités locales.

Toujours les pauvres qui paient les « pots cassés » peinent à trouver quelqu’un pour les aider ou ne serait-ce que pour les écouter.

A l’hôpital de Ain Oulmène, on leur dit « Vas chez le privé » souvent la réponse « formatée » des médecins et des agents paramédicaux.

Affaire à suivre…

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 12 octobre 2018 Plusieurs tombes du cimetière de Mesra à Mostaganem, ont été profanées dont celle du père de...

Fermer