Les candidats au Baccalauréat, session 2018, pourront, à partir de ce dimanche, retirer leur convocation via le site électronique de l'Office national des examens et concours (www.bac.onec.dz) qui,malheureusement n'est pas accessible et apparemment saturé.

Avenue du 8 mai 1945,Ain Oulmène 11-10-2017

L’avenue du 8 mai 1945 ,à l’intersection de la rue principale de la ville d’Ain Oulmène en allant vers Bir Haddada et El Eulma est bordée d’eucalyptus,de faux poivriers,d’acacias, palmiers et d’oliviers vieux d’une vingtaine d’années donnent un charme particulier à cette vieille rue datant des années 1900.

Aujourd’hui, tous ces arbres sont menacés par un projet de la commune de la ville « d’énième réfection » des trottoirs.

Les trottoirs déstabilisés par les racines de ces arbres, leur abattage est donc nécessaire selon les responsables locaux.

Comme toujours, les riverains ne s’opposent pas à l’abattage de ces derniers et même dit-on les services de foret auraient donné leur feu vert.

C’est une honte, un scandale qui ne dit pas son nom, s’est indigné un « citoyen » de cette rue.

Les travaux de réfection des trottoirs ont été lancés près d’une semaine et l’abattage commencera dans les prochaines semaines.

Ces arbres vont être abattus comme ceux du jardin public comme des chiens enragés.

Cette malheureuse avenue subit des « transformations » depuis le 28 novembre 2016,les travaux s’enlisent et ne semblent pas se terminer au grand dam de ces habitants.

Ailleurs, les arbres sont protégés, chez nous on ne sait que couper et on n’y pense pas à reboiser !!!

Tags

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Algérie:La fin de la manne pétrolière d’ici 2030 ?

Dans son essai "L’Algérie, sortir de la crise", paru en 2015, l’ex-ministre des Finances Abdellatif Benachenhou expliquait que la production...

Fermer