Selon l'APS ,des stations de péage situées sur le tronçon Ouest de l’autoroute Est-Ouest seront réceptionnées fin octobre prochain.

Des gravats, des déchets ménagers et du plastique font un décor désolant au pied du rocher « Kèfe Lahmère »,une montagne au Sud-Ouest de la ville de Ain Oulmène.

Un dépotoir à ciel ouvert est entrain de se développer chaque jour dans cet espace prévu pour la réalisation « d’une forêt récréative » mais aujourd’hui ce grand projet est en veilleuse par un manque de financement.

Cette situation dure déjà depuis quelques années,les camions viennent la nuit déverser les gravats, des déchets plastiques et autres ordures polluantes avec la complicité de certains riverains de la cité du 5 juillet ex filèdje enilo.

Parmi ces déchets, on y trouve, un peu de tout,des bouteilles d’eau de minérale, canettes de bière, des sachets en plastiques balayés par le vent et accrochés sur les arbres de cette belle montagne.

L’Oued Ouermi  est  devenu, à certains endroits, un dépotoir non seulement pour les habitants de cette cité mais aussi pour les « promoteurs,les industriels et autres fabricants » inconscients et ne pensent qu’à faire de l’argent.

Le même décor, on le retrouve sur la route d’Ouled Si Ahmed et à  l’Oued Echatt de la ville

La surveillance de ces lieux est devenue plus que jamais nécessaire par les services concernés et par les habitants.

Tout le monde doit être impliqué afin de préserver cet environnement pour enrayer ce phénomène des ordures dans ces espaces et bien entendu il faudrait que les associations de protection de l’environnement doivent intervenir pour les sensibiliser.

 

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
L’éclairage public devrait être l’une des priorités des élus l’APC de Ain Oulmène

Les habitants de la ville Ain Oulmène se plaignent de l’obscurité qui règne depuis des années dans les rues, dans...

Fermer