Après la guerre économique et la guerre « électrique », c’est une guerre numérique qui s’ouvre aujour’dhui et  évoque ainsi une attaque de ses opposants et de ses ennemis de l’étranger.

Nicolas Maduro a perdu plusieurs milliers d’abonnés sur le réseau Twitter et se dit prêt à porter l’affaire en devant la justice.

 

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Flash Infos

Vendredi 30 novembre 2018 En Algérie, dans le gisement préhistorique de Aïn El Ahnech (Nord), des archéologues ont découvert des...

Fermer