Le rappeur tunisien Klay BBJ avait été condamné le 26 Septembre dernier à six mois de prison ferme pour des chansons insultant le pouvoir.

Il vient d’être acquitté en appel suite au rejet tribunal sur les accusations de Klay BBJ.

Le rappeur était jugé pour outrage à des fonctionnaires, atteinte aux bonnes mœurs et diffamation en raison de textes qu’il a chantés avec un autre musicien, Weld El 15, lors d’un concert en Août de la même année à Hammamet au Sud de Tunis.

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.