Archives Google

Après une période de réticence observée chez la population de la Daïra de Ain Olmène contre la vaccination du Covid-19, un regain de confiance semble s’installer ces derniers jours suite à la hausse exponentielle des personnes contaminées et le nombre de décès enregistrés à ce jour ,qui ne cessent d’augmenter.

En effet,des centaines de personnes se ruent chaque jour dès l’ouverture des centres de santé à la sortie Nord,d’El Gasriya et de Loktarate de la ville de Ain Oulmène dédiés à la vaccination du Covid-19 ,connaissent ces jours une affluence très inhabituelle.

Une phobie qui s’installe dans le cœur des algériens

Rush aussi sur les laboratoires médicaux de la ville, c’est le même rituel, une file d’attente s’allonge devant un laboratoire d’analyses médicales au centre de la ville et l’on constate plus d’une trentaine de personnes, qui n’attendent qu’une chose : passer un test PCR ou un test antigénique pour savoir si elles sont infectées ou non par le Covid-19.

Interrogées, elles ont eu peur, elles me disent « il vaut mieux d’en faire ».

En ce moment la Daira de Ain Oulmène,a enregistré cette dernière semaine un pic de contamination inédit depuis le début de la pandémie devant le seul hôpital qui couvre tout le Sud du chef-lieu de wilaya de Sétif est actuellement débordé.

Par ailleurs ,face aux pénuries d’oxygène et de lits de réanimation qui en compte 3 , la situation sanitaire à Ain Oulmène est devenue est intenable voire catastrophique.

Prévenir ,mieux que guérir….vaccinez-vous !!!  

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.