La campagne nationale de vaccination n’a toujours pas trouvé le « rythme escompté » dans la Daira de Ain Oulmène à J-3 avant la fin de la campagne de vaccination baptisée « Big Day » lancée le 04 septembre 2021 en grandes pompes par les pouvoirs publics.

A vrai dire,c’est la crainte des effets secondaires et la peur sont les principaux freins à la vaccination que beaucoup de personnes tous âges confondus interrogées sur l’un des centres de santé de la ville de Ain Oulmène qui hésitent encore à se faire vacciner, influencés souvent par leurs proches et par les réseaux sociaux.

Espérant que dans tous les petits prochains jours, elles changeront d’avis ou pousseraient les pouvoirs publics à imposer la vaccination contre le Covid-19 et les pénaliser ceux qui la refusent ???

A suivre…

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.