Cinq familles d’enseignants en retraite habitant des logements de fonction de l’éducation depuis plus d’une décennie dans la commune de Ksar El Abtal,ville située à 28 kilomètres au Sud-Ouest du chef-lieu de wilaya de Sétif estés en justice par le président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Ksar El Abtal risquent de se retrouver dans la rue .

A en croire M. AB retraité, une plainte en référé aurait  été déposée par l’APC de Ksar El Abtal contre seulement 5 sur 14 retraités de l’éducation nationale qui occupent ces logements de fonction.

Deux poids deux mesures…

Selon toujours A.B,deux proches du président de l’APC n’auraient pas payé les frais de location depuis 15 ans et sont pas concernés par cette « mesure » et ne comprend pas cette injustice.

Toutes ces familles de retraités de l’éducation ne comptent pas baisser les bras et toutes les autorités concernées ont été saisies par écrit en vue de surseoir à cette menace d’expulsion qui pourrait mettre le feu à la poudre dans la rue durant ces premiers jours de printemps.

Affaire à suivre….

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.