Les sanctions commencent à tomber en ce qui concerne les sanctions destinées aux gérants des commerces et des boulangeries qui n’ont pas respecté les permanences qu’ils devaient assurer durant les jours de fête de l’Aïd El-Kébir.

Une des boulangeries située, en plein centre de la ville de Ain-Oulmène est fermée depuis une semaine.

Il a fallu que le ministre du Commerce Mustapha Benbada menace et avertit que les commerçants concernés n’ayant pas assuré la permanence, sans empêchement majeur, verront leurs commerces fermés pour une durée de 30 jours et leurs dossiers seront transférés à la justice pour décider du montant de l’amende qu’ils auront à payer selon la réglementation en vigueur.

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.