Une fuite d’eau est apparente devant l’entrée du siège de l’APC de Ain Oulmene, sans que les élus prennent des initiatives pour mettre fin à cette désolante situation.

Selon un témoignage recueilli auprès d’un citoyen qui m’avait informé que cette alarmante situation dure depuis plus de trois mois et « qu’il y a une fuite entre la chaudière et le siège de la bibliothèque » convertie à une annexe de l’état civil créant une mare d’eaux noires ruisselant tout le long l’intersection juxtaposant les deux sièges.

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.