Etat civil & Service national : Plusieurs projets de loi viennent d’être adoptés cette semaine à la majorité à l’assemblée populaire nationale (APN)

Depuis le début de l’année 2014, pour une fois depuis l’indépendance ,l’état algérien ne cesse de « séduire » le citoyen et met les bouchées doubles pour lutter contre la bureaucratie, après la passeport, le certificat de nationalité, une autre loi relative à l’état-civil vient d’être votée à l’assemble populaire nationale (APN) .

Cette nouvelle loi consacre désormais une validé de 10 ans pour l’extrait de l’acte de naissance, la suppression du délai de validité pour l’acte de décès et le relèvement de l’âge de la majorité à 19 ans.

Une autre de loi a été adoptée également par les « députés » est celle du service national qui passe désormais de 18 mois à 12 mois.

Par ailleurs le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales a adressé une directive aux Walis incluant des mesures « urgentes » afin d’aider les citoyens à corriger les erreurs sur les registres de l’état civil  après la numérisation de l’acte de naissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.