Examen du projet de la loi de Finances 2014

Devant les députés ,le ministre des Finances,Karim Djoudi avait affirmé hier seulement 6% des avoirs de l’Algérie en devises étrangères sont déposés auprès d’institutions financières à l’étranger, dont 23% de ces avoirs le sont auprès des banques commerciales, notamment européennes ainsi qu’auprès de la réserve fédérale américaine (FED) et des institutions multilatérales .

Le ministre des finances est revenu sur la question de la chute du dinar qui a rappelé que la chute de la parité du dinar par rapport aux devises étrangères est due, entre autres, au « différentiel du taux d’inflation entre l’Algérie et le reste du monde ».

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.