Ce jour-là,156.000 soldats américains, canadiens et britanniques : 6 juin 1944 : Le Débarquement en Normandie

6 juin 1944, en France occupée.

Des bâtiments de guerre apparaissent à l’aube au large des côtes normandes. Ce jour-là, 156.000 soldats américains, canadiens et britanniques, plus une poignée de Français, ont pour mission d’enfoncer le mur de l’Atlantique des nazis. Ce jour-là, c’est le Jour J : la première étape de la reconquête de l’Europe par les Alliés.

À Omaha Beach, l’une des plages ciblées par les troupes des États-Unis, le D-Day débouche sur un carnage. Le relief défavorable, mais aussi les bombardements inefficaces des positions ennemies ont transformé le débarquement en cauchemar. La première vague d’Américains enregistre 90% de pertes, et la ligne allemande ne sera percée qu’au prix d’immenses efforts. À la fin de la journée, toutes plages confondues, les Alliés totalisent 3.800 soldats tués.

Ce 6 juin dramatique et historique a été documenté par plusieurs photographes, dont Robert Capa, célèbre cofondateur de l’agence Magnum, qui a assisté en première ligne à l’assaut sur Omaha Beach. 70 ans plus tard, voici leur témoignage.

(Nouvel Observateur,05-06-2014)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.