Depuis quelques jours, des dizaines de cas de Choléra ont été enregistrés dans plusieurs wilayas du pays et les autorités sanitaires, évoquaient dans un premier temps des gastro-entérites, sont accusées d’avoir voulu cacher l’information à tous les algériens.

A cet effet,le ministère de la Santé et de la Réforme hospitalière confirme officiellement plus de 40 cas de Choléra parmi les personnes qui ont été hospitalisées à Alger, Blida, Tipaza et à Bouira.

Lors d’une conférence de presse animée conjointement avec des « hauts responsables » du ministère et le Directeur Général de l’Institut Pasteur, ce dernier a indiqué que ces cas étaient “isolés et limités à des familles” tout en précisant que la « situation était maîtrisée”.

Affaire à suivre….

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.