Le Park Mall, la nouvelle vitrine de Sétif ,les deux énormes tours de plus de 85 m de haut visibles à des kilomètres

SETIF – Visible à des km à la ronde lorsqu’apparaissent, au loin, les contours encore vagues de la ville de Sétif, l’ensemble des tours El-Ali, baptisé Park Mall, s’impose incontestablement, de par son côté monumental, comme la vitrine de la capitale des Hauts Plateaux.

Les deux énormes tours de plus de 85 m de haut, restées à l’état d’affreuses carcasses grises pendant de nombreuses années, sont aujourd’hui de véritables bijoux architecturaux, tout en vitres et en aluminium rutilant, semblant trôner avec majesté au coeur d’une base formée d’un ensemble bâti de quatre étages faisant penser à un écrin.

Présenté comme le plus grand complexe commercial et de loisirs du pays, le Park Mall de Sétif, situé en plein centre de la ville, comprend, entre autres, un gigantesque centre commercial avec une multitude de boutiques pour le shopping, s’étendant sur plus de 41.000 m2, un hôtel de la grande chaîne internationale Marriott, un ensemble de bureaux sur près de 14.000 m2, une salle de congrès d’un millier de places, en plus de restaurants panoramiques, d’un bowling et – ce qui est inédit – d’une patinoire de 400 m.

Au départ (au milieu des années 1990), le programme retenu sur ce site occupant un endroit éminemment stratégique juste à côté du parc d’attractions, entre le siège de la wilaya, le musée national archéologique et la porte de la Citadelle, consistait à réaliser 156 logements promotionnels et un grand centre commercial avec des parkings en sous-sol.

Une fois le gros oeuvre achevé, l’ébauche du projet d’où ne se détachaient que les carcasses hideuses des deux tours se mirent à faire couler beaucoup plus d’encre et de salive que de béton ! D’autant que la situation perdura durant plus d’une décennie. Jusqu’à ce que son propriétaire, la CNEP en l’occurrence, le mette en vente.

Acquis en 2008 par une entreprise privée dirigée par le promoteur Rachid Khenfri, patron de la société PromBâti, l’ensemble, confié à une entreprise turque, commença par prendre sa forme actuelle il y a juste 5 ou 6 ans. Et c’est aujourd’hui un authentique acquis pour la ville de Sétif qui se voit ainsi confortée dans son statut de grand pôle régional, au coeur d’un bassin de plus de 5 millions d’habitants.

Rencontré par l’APS, le directeur général du centre commercial et de loisirs, Kamal Jean Rizk,  précisant que l’inauguration jeudi du Park Mall  ne sera que partielle (50 % des boutiques seront ouvertes, ainsi que l’hypermarché Uno), a souligné que cette réalisation, « la plus importante du genre en Algérie, va modifier foncièrement les comportements en matière de shopping et de loisirs », et « ouvrira davantage Sétif sur le monde ».

Le Park Mall de Sétif, ce qui ne gâte rien, semble satisfaire et recueillir l’assentiment de tous les Sétifiens, y compris des commerçants du centre-ville.

Quelques uns parmi ces derniers, même s’ils redoutent (sans l’avouer ouvertement) l’impact du projet sur leur chiffre d’affaires, estiment, à l’image des frères Bourouba qui tiennent depuis 24 ans un grand magasin d’alimentation générale avenue du 1er Novembre, que leur clientèle qui vient acheter « des sachets de lait, du yaourt ou de la limonade » ne les « abandonnera pas ».

De son côté, un citoyen de Sétif, Amar Kidia (35 ans), considère que « ce n’est pas plus mal de sortir de la routine en faisant ses emplettes dans un espace agréable, avec les enfants qui y trouveront aussi leur compte grâce aux innombrables loisirs proposés ».

Nouvel atout touristique pour la cité d’Ain Fouara, le Park Mall de Sétif aura bien entendu ses « adeptes » mais aussi ses détracteurs dont certains évoquent déjà un « lieu élitiste » et se gaussent de la présence (et des prix) des enseignes prestigieuses qui y éliront domicile (articles de fantaisie, bijoux, parfums et habits, notamment).

Mais tous les Sétifiens mesurent aussi l’impact économique de cette réalisation grandiose. Ne serait-ce qu’en raison des 2.000 emplois qui y seront créés lorsque le Park Mall sera entièrement fonctionnel « dans 6 à 8 mois », selon le propriétaire des lieux, Rachid Khenfri.

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.