Les algériens « paieront » plus cher leur passeport biométrique entre 25.000 DA à 60.000 DA à partir du 01 janvier 2017

Depuis l’annonce de nouvelles dispositions de la loi de finances relatives à l’obtention de passeport et de la carte d’identité biométrique, les bureaux des recettes et du service des passeports de la commune de Ain Oulmène (Sétif) sont envahis chaque jour tôt le matin par des centaines de citoyens, des chaines visibles à l’entrée de ces services pour « profiter » encore en ces jours de décembre pour déposer leur dossier de passeport biométrique à 6000 DA.

Ceci suite aux nouvelles dispositions de la loi de Finances qui,entreraient en  vigueur le 01 janvier 2017,les algériens paieront donc plus cher pour obtenir leur passeport biométrique soient 25.000 DA (228 Euros)  pour le livret de 28 pages et de 60.000 DA (546 Euros) pour celui de 48 pages.

En cas de perte du passeport, les algériens devront payer une taxe de 10.000 DA sous forme de timbre fiscal.

Pour ce qui est du renouvellement de la carte nationale biométrique « en cas de vol ou de détérioration », les algériens débourseraient 1000 DA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.