Les commerçants de plantes médicinales s’épanouissent grâce au Coronavirus

Depuis l’apparition du Coronavirus en mars dernier , les commerçants de plantes médicinales de la ville de Ain Oulmène à l’instar des autres villes du pays font le plein face à l’absence d’un antidote du Coronavirus.

Certains commerçants ne se gênent pas pour vous proposer un mélange de plantes médicinales et soutiennent ouvertement que ça « aide» à renforcer le système immunitaire avec la formule « Rabi Yachfike ».

C’est une aubaine sans précédent pour ces « pseudos herboristes » amadouant par tous les moyens les clients à la recherche de « remède préventif » à base de tisanes de gingembre, girofle, verveine, thym etc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.