Massacres du 8 Mai 45 à Sétif,Kherrata,Guelma enfantent le début de la guerre de libération

L’Algérie célèbre demain la journée du 8 mai ,célébrée aussi en Europe,marquée  par la victoire des armées de la liberté sur le nazisme d’Adolf Hitler .

Mais ce jour-là en « Algérie française » ,on dit rien sur ce qui se passe de l’autre côté de la méditerranée, il se passait des tueries , dits « les massacres du 8 mai 1945 » de Sétif, Kherrata et Guelma qui ont fait 15000 morts pour « certains » et selon les algériens, près de 45000 personnes ont perdu la vie durant ce mois de mai 1945.

La révolte de Sétif,Kherrata et Guelma marqua le début la guerre de libération, qui a enfanté « Le 1er novembre 1954.

Par ailleurs, aujourd’hui encore à nos jours, le gouvernement israélien est en train d’exterminer le peuple palestinien, le sionisme est encore en vie dont les négociations qui interminables et la paix entre Israël et la Palestine devient une utopie.

Les israéliens et les sionistes ont la mémoire courte et ont oublié ce qu’a subit le peuple juif durant la 2ème mondiale par le criminel Adolf Hitler.

3 thoughts on “Massacres du 8 Mai 45 à Sétif,Kherrata,Guelma enfantent le début de la guerre de libération

  1. suite… FFI de l’Atlantique) la 8mai,l’aviation et la marine interviennent dès les premières heures de l’insurrection. Dans un périmètre bien délimité, avec un commandement odieux sans état d’âme et bien rodé, la phase militaire menée avec brutalité. des groupes de colons criminels ultras fascistes armés s’arrogeaient le droit de juger et de fusiller. Mais la milice criminelle sévit aussi a Annaba, ou cent cinquante fascistes miliciens reçoivent des armes et deux cents a Saint-arnaud (el eulma),cent a Fedj M’zala) a Sétif de véritables de bandes d’assassins criminels se joignent a la milice des ultras et en profitent pour piller, voler, et tuer. Des pelotons d’exécutions sont organisés, des expéditions punitives vides les Douar de leurs habitants. Des camps d’internement se remplissent et se vident pour des exécutions sommaires. La nuit, toute ombre qui bouge est abattue. Même a Bordj bou-arreridj, ou aucune agitation n’avait été signalée, les milices fusillent tout suspect…

  2. mai 1945, le service de renseignements colonial a bien fonctionné et les traitres indicateurs (caïds bachaghas…) ont tenu le commandement de l’amee colonial de la subdivision de Sétif au courant de la tentative insurrectionnelle. l’armée coloniale n’a pas été surprise son intervention brutale et criminelle. la 19e corps dispose en Algérie de 110 781 militaires,dont 3 543 officiers et 13 616 sous-officiers. dans le constantinois,l’armée coloniale dispose de moins de 10 000 harkis Chleuh marocains,deux bataillons sénégalais, mais peut compter sur des renforts rapides (goum venant de Maroc, un groupe mobile de Tunisie et des régiments de cavalerie prélevés en Allemagne et d’infanterieFFI

    1. Bonjour
      Merci pour toutes ces précisions, très intéressantes et merci aussi pour toutes tes interventions.
      bonne fin de journée.
      A+++

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.