• mar. Oct 26th, 2021

Les Nouvelles de Ain Oulmène

S'informer & Découvrir

Retrait des coupures de 200 DA : Déficit d’information et défiance entre le citoyen et les pouvoirs publics

ByAM

Déc 29, 2014

La monnaie algérienne est non seulement fortement dévaluée, elle n’a aucune valeur mais aussi toutes le coupures sont devenues des chiffons !!!

Au lieu que les pouvoirs publics réfléchissent au paiement électronique, la banque d’Algérie, « bien au chaud » intervienne par des communiqués.

Son dernier communiqué du 12 novembre stipule le retrait des coupures de 200 DA de la circulation à la date butoir du 31 décembre 2014 a provoqué depuis le début de décembre une grande panique au sein de la pollution.

Les citoyens, se plaignent ces derniers jours que les anciennes coupures de 200 dinars, toujours en cours de validité, sont refusées par tous les commerçants.

Quant à la banque d’Algérie dans sa « coquille » ,précise dans une autre note que les anciennes coupures émises durant les années 1980  »seront retirés de la circulation le 31 décembre 2014″ précisément les coupures de 200 DA mises en circulation en 1983, de 100 DA en 1981 et 1982, de 20 DA et 10 DA de 1983.

La banque d’Algérie précise également que les citoyens détenteurs de ces coupures pourront encore les échanger pendant une période de dix (10) ans à compter du 1er janvier 2015 jusqu’au 31 décembre 2024.

Tout le monde sait pour échanger un billet déchiré, il faudrait toute une heure devant les « guichetiers policiers » de la banque centrale, c’est pour cela que les citoyens font tout leur possible pour éviter un interrogatoire, »on se croirait dans un commissariat ».

 

AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.