Depuis la fin des années 80, les « pouvoirs publics » n’arrivent plus à faire respecter la loi sur « l’espace public » et ne semblent pas « s’intéresser » à cette anarchie qui prend de plus en plus de l’ampleur.

A chaque Ramadan, c’est devenu un rituel, c’est l’anarchie et ça devient plus grave, les marchands de l’informel squattent les trottoirs, rues ,places publiques et tout est occupé illégalement, on y trouve un peu de tout ,du jus douteux, nougats, pain, pâtisserie, parfum contrefait,produits impropres à la consommation et divers produits étalés sur des espaces publics sans que les « services » concernés disent un mot.

Et dans toutes les villes du pays, c’est kif-kif, une situation intenable !!!

Quant aux commerçants « légaux » exhibent aussi leurs produits sur les trottoirs et les piétons empruntent les rues à défaut des trottoirs.

On laisse faire pour avoir la paix sociale !!!

Pas loin de chez nous,à Draâ-El-Miad ,une agglomération située à 4 kilomètres au Nord de la ville de Ain-Oulmène (Sétif), l’APC de Ain-Oulmène a réalisé en 2014 un marché couvert en « tôles et parpaings » à la va vite dans le cadre de la lutte des marchés informels initié par le premier ministre.

Aujourd’hui, les occupants désertent ce marché et exposent à nouveau leurs marchandises tout près de la rue nationale RN 28 et tout devient « normal » comme dit l’autre.

Un autre phénomène, un nouveau fléau prend aussi de l’ampleur est celui du stationnement , le parc automobile ne cesse d’augmenter et c’est un calvaire pour les automobilistes pour stationner prenant par exemple la ruelle juxtaposant le tribunal de la ville de Ain-Oulmène est squattée aussi par des « gardiens auto-proclamés » qui obligent les automobilistes à payer le droit de stationnement sous la menace d’un gourdin et des fois par une arme blanche en cas de refus.

Tout est devenu tolérable, même les habitants de certains quartiers plus audacieux garent leurs voitures sur le trottoir devant leurs maisons en plein centre de la ville sans que « personne » ne les dérange.

Où va l’Algérie comme disait Feu Mohammed Boudiaf !!!

By AM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.