Les villes de Guellal et de Mezloug (Sétif) sont devenues ces derniers temps, un véritable goulot d’étranglement

La circulation routière au centre de la ville  Guellal ,ville située à 14 kilomètres au Nord de la ville Ain Oulmène (Sétif) commence à irriter les automobilistes et devenue ces derniers mois un calvaire.

La route nationale (RN28),la seule voie principale , pour traverser la ville pour aller à Sétif ou via par Guedjel qui devient de plus en plus dense surtout le matin et le soir aux heures de pointe.

Les agents de la gendarmerie nationale de cette commune réglementent au niveau de rond-point , tant bien que mal, une circulation très difficile et, par moment complètement paralysée qui s’est accentuée au fil de ces dernières années, par le nombre croissant de voitures, de camions  et de bus..

Devant cette situation, un plan de circulation de la ville s’impose par un évitement à très court terme non seulement pour la ville de Guellal mais aussi pour la ville de Mezloug ,ville située à 8 kilomètres au sud de Sétif.

Les villes de Guellal et de Mezloug sont devenues ces derniers temps, un véritable goulot d’étranglement perturbant sérieusement le trafic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.