Iran : 29 personnes ont été tuées par des hommes qui ont ouvert le feu sur un défilé commémorant le début de la guerre Iran-Irak dans la ville d’Ahvaz.

C’est vrai que la ville de Ain Oulmène est très prisée par le goût et la saveur exemplaire de la brochette de viande d’agneau cuite sur du brasier de charbon mais malheureusement aujourd’hui elle est désormais la «championne» de la saleté de la wilaya de Sétif.

Un  manque flagrant de civisme de la part des habitants de la commune de Ain Oulmène qui en sont responsables de cette néfaste situation qui a pris de l’ampleur sans précédent bien sûr avec la complicité et l’impunité des autorités locales.

Le spectacle est déplorable et désolant, des amoncellements d’ordures ménagères et d’emballages déposés chaque première heure du jour de toutes sortes jonchent dans les rues, prés des marchés de fruits et légumes, devant les commerces, devant les écoles, devant les lycées, devant les cafés, même devant les clinique et polyclinique, devant les officines de pharmacie, devant les mosquées, dans les cités, devant les boucheries de viande rouge et blanche  , devant les gargotiers et restaurants.

La ville de Ain Oulmène a-t-elle perdu le goût et la saveur de ses brochettes au détriment de la saleté ???

Les premiers responsables, ce sont d’abord les autorités locales, et on ne peut pas continuer à gérer avec les « sentiments » ,seul des décisions fermes notamment la verbalisation par de fortes amendes pour lutter contre le mauvais comportement de certains  habitants et commerçants.

Les vendeurs de brochettes, des nids de saleté ???

A une dizaine de mètres des vendeurs de brochettes en plein centre de la ville en face de l’ex siège de la justice, au coin de la rue, un avaloir  d’eaux usées, dégage une odeur nauséabonde, jamais entretenu par le service de nettoyage de l’APC laissant suinter des eaux noires.

Ce décor n’est pas assez « corsé» pour décourager la clientèle lointaine, très nombreuse en début et fin de soirée viennent déguster les brochettes de la ville.

Le constat est amer, le trottoir est noir, très sale, squatté par les vendeurs de brochettes, dégageant des odeurs insupportables, des fumées abondantes, des fumigènes de brochettes !!!

La rue est noire de fumée, on n’y voit plus rien, la circulation est très difficile voire dangereuse non seulement pour les piétons mais aussi pour les automobilistes.

Application du règlement ou fermeture

Le constat est le même, les élus sortants avaient  envisagé de les délocaliser mais ce n’était pas possible, les raisons sont inconnues et c’est une mauvaise idée.

En revanche, délocaliser les autres activités telles que les ateliers de menuiserie, les stations de lavage, garages de mécanique et d’électricité autos ,ateliers de ferronnerie, de tôlerie est une bonne action et sera sans doute bien accueillie par les riverains.

Le seul moyen, serait d’obliger ces vendeurs de brochettes à faire rentrer leurs barbecues équipés d’aspirateurs industriels, d’instaurer une propreté parfaite à l’intérieur des locaux et  libérer le trottoir qui est aujourd’hui squatté.

Ain Oulmène,16.02.2018

Le peu des normes d’hygiène non respectées
Les conditions d’hygiène à remplir sont quasi absentes non parlons pas du respect de la chaîne du froid et l’état des ustensiles de cuisine.

Ces vendeurs habillés en blouses de travail bleues, on dirait on a affaire avec des mécaniciens-autos.

Est-ce les services d’hygiène effectuent périodiquement des visites systématiques pour contrôler ces nids de saleté ???

La réponse est affirmative, dit-on mais apparemment la propreté est quasi absente à l’extérieur et pire à l’intérieur

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment

 




 

Trackbacks

 
 








Lire les articles précédents :
Tentative d’enlèvement ou querelle conjugale ce jeudi vers 15H15 en plein centre de la ville de Ain Oulmène ???

Une jeune femme âgée prés de 25 années aurait été victime d’une tentative d’enlèvement ce jeudi vers 15H15 en plein...

Fermer